Ma dernière expérimentation est celle du stucko, expliquée par une amie et expérimentée sur les murs de sa cuisine...

Recette : 1 dose de fleur de chaux + 2 doses de fromage blanc. Ajouter le fromage blanc petit à petit afin d'avoir la bonne consistance. On met aussi une petite dose de pigment si on veut colorer le mélange (une pointe de fourchette pour un kilo de mélange par exemple).

On est toujours sur la base de colle à papier sur les murs après bouchage des fissures et divers trous. On passe donc le mélange à la spatule. Le mélange doit être un peu comme de la crème fraîche.

Il faut passer 2 voire 3 couches si le mur est très inégal pour égaliser la surface. Minimum une demi-journée de séchage entre chaque couche. Ensuite il faut ferrer, c'est à dire passer la spatule à sec pour enlever si on a fait des coulures et faire un effet marbré. Et en dernier lieu, il faut cirer avec de la cire des antiquaires neutre pour ne pas modifier la couleur, première couche à la spatule, deuxième couche à la brosse ou au chiffon. Ca donne ça :

stucko_2  stucko_4stucko_3 Après, il ne reste plus qu'à frotter avec un chiffon en laine pour faire briller.

J'admet que c'est long à faire, mais c'est vraiment très agréable au toucher et l'aspect est très chouette. Il me reste encore à comprendre pourquoi les pigments ne se répartissent pas de façon homogène dans la préparation et ce sera OK pour le chantier.

J'ai donc deux enduits possibles, un long à mettre en place mais qui a l'air de tenir de façon homogène sur les murs et l'autre plus rustique mais qui laisse place à des surprises par endroits après séchage.

Par contre, je n'ai pas trouvé de solution intéressante pour le plafond, ce sera donc de la peinture traditionnelle et ça risque d'être peu écolo je le crains.